Westwood : pause forcée des activités de minage

2020-11-05 - Cet arrêt a été exigé par le syndicat des travailleurs, après l'éboulement de vendredi dernier, à la mine d'IAMGOLD.

Rappelons que lors de cet événement, causé par un séisme d'une magnitude de 3,7 sur l'échelle de Richter, un mineur est resté coincé pendant environ 30 heures, dans une galerie souterraine de la mine Westwood.

Conséquemment, pour le président du syndicat des Métallos, André Racicot, le site doit être sécurisé avant la reprise des opérations sous terre, même si des enquêtes sont menées actuellement, tant par la direction de la mine que par la CNESST, pour éviter qu'un tel événement se reproduise.

Cependant, selon Yvon Grégoire, responsable des communications de la CNESST, la mine Westwood repose sur deux failles importantes, soit Bousquet et Doyon, lesquelles causent naturellement des activités sismiques. Celle de Bousquet a d'ailleurs été directement liée à un autre événement sismique, en 2017, qui avait engendré de multiples blessures à trois travailleurs.