Nouvelles locales


Financement des polices autochtones : Lac-Simon sceptique

Le 11 janvier 2018 - 11:44  |  mducas@rncmedia.ca

     
  

L'annonce du ministre Ralph Goodale d'augmenter le financement des corps policiers autochtones de 290 millions de dollars par année, sur cinq ans, est accueilli avec une certaine incertitude dans la région.

Les dirigeants du conseil de bande ont des besoins bien spécifiques. On parle de 2,8 millions de dollars par année pour permettre au Service de police de Lac-Simon de respecter les normes édictées par la CNESST, à la suite du décès de Thierry LeRoux, décédé tragiquement en février 2016, à savoir de pouvoir maintenir quatre policiers par relève.

Actuellement c'est ce qui se passe à Lac-Simon, mais comme le financement est inadéquat, le conseil de bande est face à un dilemme : Soit remettre à plus tard la construction de nouvelles maisons, soit plonger la communauté dans un déficit qui pourrait atteindre les 800 000 $.

Cela fait maintenant quatre ans que la communauté n'a pas reçu un sou pour développer de nouvelles maisons, ce qui fait en sorte que plusieurs familles doivent s'entasser à 15 ou 20 dans une même demeure.

" Ça provoque de la violence et comme dur intervenir parce qu'une fois... tu sais, il y a la santé qui ont intervenu, ils ont cogné dans quatre chambres avant de trouver le couple qui était comme en état de situation de crise. " - Adrienne Jérôme, Cheffe Lac-Simon

Le conseil de bande de Lac-Simon est sceptique face à cette annonce et il y a deux facteurs à considérer là-dessus.

Les 290 millions de dollars de plus seront divisés en près de 600 communautés à travers le Canada, donc il reste à savoir comment cette somme sera divisée, et combien les services policiers autochtones de la région recevront de cette enveloppe. L'autre facteur, c'est la pérennité de ce financement.

Ralph Goodale a une fois de plus annoncé que ce financement serait temporaire. On parle d'une période de cinq ans, alors que du côté autochtone, on réclame des hausses permanentes.

Il semble cependant y avoir une certaine volonté du gouvernement Trudeau pour rendre ces sommes permanentes, mais la cheffe de Lac-Simon, Adrienne Jérôme, attend de voir si le ministre passera de la parole aux actes.

 Images


Financement des polices autochtones : Lac-Simon sceptique

Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

0

Faible neige

Rouyn-Noranda
20 janvier 2018 03h28

Conditions actuelles
Vent : 24 km/h SO
Pression atmosphérique : 99.1 kPa
Point de rosée : -1°C
Humidité relative : 93%