Nouvelles locales


Froid extrême en Abitibi-Témiscamingue

Le 5 janvier 2018 - 11:54  |  maboulianne@rncmedia.ca

     
  

La vague de froid polaire se poursuit. Un avertissement de froid extrême est toujours en vigueur pour l'ensemble de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le facteur de refroidissement éolien varie présentement de moins 40 à moins 43 degrés Celsius dans la région.

La vague de froid touche la région depuis déjà au moins deux semaines et voici ce que certains citoyens avaient à dire.

" - On s'habitue.
- On s'habitue?
- Oui, oui, oui, il y a des choses pires que ça. Dans le sud, il y a des ouragans, il y a des crocodiles, il y a des serpents. Moi, je suis bien contente de ça, c'est pas si pire.
- Pas mal oui. Ah oui, ça nous prendrait un petit peu de neige pour que ça doucisse un peu. Là, il fait très froid. Mais on est habitué ici en Abitibi.
- Pas pentoute, non. Il en faut du frète, comme ça on peut rester dans maison!
- Oui, oui. Puis j'aime pas l'hiver d'avance, ça fait que ça aide pas ça.
- Pas mal! Je m'en viens chercher un power-pack parce qu'il y a trop de véhicules qui marchent pas. " - Citoyens de Rouyn-Noranda

Par ailleurs, le froid et les voitures ne font pas bon ménage. Les remorqueurs sont très occupés. Chez Remorquage Camden, sept dépanneuses sont sur le terrain.

Une centaine de survoltages sont effectués chaque jour et on parle de 45 minutes d'attente. Voici quelques trucs pour éviter d'avoir à appeler un remorqueur.

" Dans les grands froids comme ça, c'est pas recommandé de se servir du démarreur à distance et ça cause plus de dégâts que d'autres choses. Donc de vraiment, dans des grands temps froids comme ça, le matin, c'est vraiment de sortir avec la clé et d'aller partir le véhicule. Bien sûr, de bien brancher le véhicule au moins quatre heures avant de l'essayer. Et si ça démarre pas, de toujours laisser le chauffe-moteur dessus, pour faire sûr que lorsque la température va être plus douce, que le moteur va être plus facile à démarrer le matin. " - Daniel Camden, Remorquage Camden

Le froid complique aussi la tâche aux compagnies de transport. Chez Martin Roy Transports, le froid cause plusieurs bris mécaniques, mais oblige aussi la compagnie à laisser tourner plus longtemps le moteur des camions.

" Oui, absolument, absolument. Autant en réparations qu'en économie en énergie, oui, ça apporte des coûts supplémentaires. " - Johanne Valence, Sécurité et conformité, Martin Roy Transports

En terminant, Environnement Canada prévoit des températures plus chaudes dès dimanche.

 Images


Froid extrême en Abitibi-Témiscamingue

Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

0

Faible neige

Rouyn-Noranda
20 janvier 2018 03h28

Conditions actuelles
Vent : 24 km/h SO
Pression atmosphérique : 99.1 kPa
Point de rosée : -1°C
Humidité relative : 93%