Nouvelles locales


Pénurie de bouchers à Rouyn-Noranda

Le 12 octobre 2017 - 15:09  |  maboulianne@rncmedia.ca

     
  

Avec la période de la chasse à l'orignal qui est bien entamée, les boucheries sont fort occupées.

À Rouyn-Noranda, elles sont peu nombreuses, ce qui crée une certaine pénurie. D'ailleurs, la demande augmente en bouchers, mais les prix aussi.

La chasse est déjà un sport qui est coûteux à cause de l'équipement requis et le prix des permis qui est élevé. À cela s'ajoute les coûts de la boucherie qui est à ne pas prendre à la légère. Les prix, cette année, en ont surpris certains, dont ceux qui fréquentaient la Boucherie Gélinas d'Évain, qui est devenue la Boucherie des Praz.

L'an dernier, il en coûtait environ 58 cents par livre pour faire débiter un orignal. Aujourd'hui, on parle d'un dollar 10 cents par livre à la boucherie des Praz d'Évain. Une augmentation de 52 cents par livre. La copropriétaire de l'entreprise explique ce qui cause cette hausse :

" Nous, c'est une nouvelle entreprise, on a acquis l'entreprise au mois de janvier, donc c'est sûr qu'on a revu la structure de coûts au niveau de la facturation de la viande sauvage. C'est sûr que c'est un peu plus dispendieux que l'ancien propriétaire, mais par contre, on offre un produit de qualité. Nous, c'est tout emballé sous vide, nous c'est vraiment ça. Nous, c'est pas tant la quantité d'orignaux qu'on veut faire, plutôt que la qualité. On veut que les gens qui sortent de chez nous soient contents, qu'ils aient un beau produit. Donc c'est vraiment ça qu'on recherche. " - Christel Groux, co-propriétaire, Boucherie des Praz

Même si le prix est élevé par rapport à d'autres bouchers, depuis le début de la chasse samedi, il y a déjà 125 bêtes qui sont entrées. Et si certains voient la possibilité de faire de l'argent rapidement, compte tenu du manque de bouchers, il faut comprendre qu'un permis est requis par la loi.

" Ça prend un minimum d'infrastructures, ça prend un permis aussi, c'est réglementé. En fait, les gens qui veulent le faire comme il faut devraient avoir un permis et effectivement, il y a des bases à avoir, puis de l'équipement, parce que je pense que c'est quand même... C'est pesant, c'est des carcasses, ça demande une certaine manipulation. " - Christel Groux

La chasse se termine le 22 octobre et d'ici là, la boucherie des Praz se devra de refuser plusieurs chasseurs puisque la demande est trop élevée. Il est donc préférable de réserver sa place le plus rapidement possible, peu importe votre boucher.

 Images


Pénurie de bouchers à Rouyn-Noranda

Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

15

Partiellement nuageux

Rouyn-Noranda
21 octobre 2017 20h28

Conditions actuelles
Vent : 11 km/h SE
Pression atmosphérique : 101.9 kPa
Point de rosée : 12°C
Humidité relative : 82%