Nouvelles locales


Congédié sans raison ?

Le 5 décembre 2012 - 16:32  |  ccaouette@rncmedia.ca

     
  

Il peut être difficile pour des accidentés du travail de trouver un emploi adéquat à leur situation.

C'est pourquoi la Commission de la santé et de la sécurité au travail, la CSST, donne des subventions à certaines entreprises.

Par contre, cette mesure peut parfois entraîner certain revers.

C'est ce qu'à appris Joël Morissette, un accidenté du travail depuis 2008.

Il fait partie des personnes qui ont pu profité d'une subvention de la CSST pour travailler aux ateliers Manutex de Rouyn-Noranda.

Ce qu'il déplore, c'est que l'employeur lui avait dit qu'il le garderait à l'emploi à la fin de la subvention, à certaines conditions, chose qui selon lui, n'a pas été respectée.

Du côté de Manutex, on affirme que la mission d'économie sociale de l'entreprise fait en sorte qu'il est difficile de garder des employés non-subventionnés.

Après vérification auprès de la CSST, on apprend que la compagnie Manutex a tout à fait le droit de congédier un employé qui a terminé son contrat.

Il est stipulé à l'article 175 de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles que «lorsque le travailleur est embauché dans le cadre de la mesure de réadaptation, l'employeur n'a aucune obligation de lui offrir un nouveau contrat de travail et sa décision de mettre fin à l'emploi relève de son seul droit de gérance.»


Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

-10

Faible bruine verglaçante

Rouyn-Noranda
31 janvier 2018 21h28

Conditions actuelles
Vent : 15 km/h S
Pression atmosphérique : 99.9 kPa
Point de rosée : -11°C
Humidité relative : 92%